Confessions d’un franc-tireur

Hugo s’en va tirer du gun. Sur des cibles. Avec de fausses armes.

N’en déplaise à sa mère et à une survivante de la tuerie de l’École polytechnique de Montréal.

Hugo: Hein?! Louis. J’ai bien trop l’air pro-arme dans ton reportage.

Louis – Presse21: T’as vraiment pris ça à coeur.

Hugo: Ma position est vraiment plus nuancée. En plus, on avait pas fait une entrevue sur les armes, mais sur le gangsta rap.

Louis – Presse21: Si tu veux, je peux refaire une entrevue. Tu vas pouvoir t’expliquer.

Hugo: Ok on se set ça.