Taquiner le poisson en famille

Même si le mercure atteint la barre des -20 degrés, Donald et sa conjointe habillent chaudement leurs filles pour sortir s’amuser sur le lac et, pourquoi pas, ramener quelques poissons? «Avec les cabanes sur le lac c’est vraiment une activité pour les familles, les gens se déplacent tous ensemble pour passer du temps familial de qualité. » 

 

On casse la routine

La famille Miller ne reste pas enfermée à la maison malgré le froid de l’hiver. «Pour nous c’est important de bouger, ça fait du bien. Et c’est sûr que quand tu as une cabane, tes fins de semaine tu les passes au lac.» 

Alors que plusieurs familles préfèrent regarder un film à la maison lors de grands froids, Donald et sa famille préfèrent bien s’habiller et sortir bouger dehors. « Des fois quand tu es trop encabané à l’intérieur, j’aime ça aller dehors et sortir de la maison. Ça fait du bien de sortir, même pour les enfants, ça casse la routine. D’ailleurs, les enfants qui découvrent très tôt le plaisir de jouer dehors conserveront cette habitude. »

«La pêche à la glace c’est pour les familles qui aiment bouger et sortir de chez soi.» Ce n’est pas nécessairement physique comme activité, mais c’est certain qu’il y aura plusieurs courses jusqu’aux lignes qui mordent.

Souvent l’hiver, on manque de soleil parce qu’on reste enfermé à l’intérieur. Sortir pêcher c’est une activité de plein air. On sort des chaises dehors et on s’assoit pour prendre du soleil. Et puis lorsqu’il commence à faire froid sur le lac, à l’intérieur de la cabane le feu de bois dégage une chaleur agréable. Il y a même un lit si les enfants veulent faire une sieste. C’est un peu comme partir en camping à chaque fin de semaine, mais revenir le soir dormir dans son lit à la maison.

Une journée type

«Une journée à la pêche ça commence habituellement le matin, puisque c’est là que ça mord le plus. On conduit sur le lac jusqu’à notre cabane, on débarque les enfants, on fait un petit feu dans la cabane, puis on installe les ménés ou appâts. Ensuite, on va se promener en traîneau, on attrape des poissons, on dîne tous ensemble, bref on passe du temps en famille. Tu peux avoir des lignes à l’intérieur de la cabane aussi, comme ça quand il fait très froid tu peux quand même pêcher.»

Les débutants sont les bienvenus 

La pêche à la glace c’est accessible à tous, pas besoin d’être un expert. « En gros, tu perces 10 trous, tu mets les ménés et puis tu attends que ça morde. Vraiment, ça ne prend pas beaucoup de techniques.» 

Il existe plusieurs équipements professionnels et des techniques plus élaborées, mais quelqu’un qui vient pêcher pour la première fois pourra attraper quelques poissons et passer une belle journée. Surtout «qu’à la pourvoirie, le personnel montre aux gens comment ça se passe. Par exemple ils vont montrer comment accrocher les ménés ou installer les brimbales.»

Alors que le froid s’atténue, Donald a tout de même d’autres projets pour sa famille. «Maintenant que l’hiver se termine, on va faire les sucres et on se prépare à bucher du bois.» Malgré des températures hivernales de plus en plus imprévisibles, Donald ne compte pas cesser de pêcher avec sa famille. Au contraire, il désire profiter le plus possible de la saison puisque ça ne dure pas longtemps.