Pour s’en sortir en tant que jeune styliste au Québec, Éric s’est lancé comme défi de créer sa première collection. Pour lui, être un jeune créateur au Québec implique un fort investissement personnel et la nécessité de combattre nombre d’obstacles, notamment financiers.